SIAL PARIS 2018 : le goût, le vrai et les sens!

« Place au goût, au vrai et aux sens », nous dit Xavier Terlet, président fondateur du cabinet XTC World Innovation, pour décrire l’édition 2018 du SIAL, et président du jury SIAL INNOVATION. À ceci, nous pourrions ajouter la diversité animale et végétale. Pour le découvrir, la planète entière s’est donné rendez-vous à Paris du 21 au 25 octobre, avec 160 000 visiteurs provenant de 194 pays, pour y découvrir 7200 exposants en provenance de 110 pays.

Visiter une exposition d’une pareille ampleur et ne pas s’y perdre est une aventure en soi. Ma première visite au SIAL, qui a été créé en 1964, remonte à 2004. Jamais je n’aurais cru possible de visiter un salon pendant 5 jours sans avoir l’occasion de tout voir et tout entendre. Mission impossible. Il faut un plan de match clair. Cette année, je me suis donné comme mission d’aller à la rencontre de ces exposants qui présentent des offres uniques, littéralement, et de leur parler. Un seul produit à vendre, et très souvent provenant d’entreprises de petites tailles. Évidemment, il y a tous ces gros exposants qui ont des gammes de produits interminables, mais honnêtement, avec le temps, je réalise que tous ces gros exposants occultent les véritables petites perles, à quelques exceptions près.

Intermarché, une exception!
Je vais débuter par une exception, qui m’a crevé les yeux cette année. J’ai rencontré Frédéric Heurtaut, Animateur du Réseau Partenaire pour Intermarché. Ce réseau, ils l’appellent l’agro Mousquetaires. Intermarché est la 3e bannière de distribution en importance en France avec plus de 4 milliards d’euros de chiffre d’affaires, mais elle est la première en matière de fabrication de marques maisons. La raison? L’organisation possède 62 usines de production réparties sur toute la France, et fabrique 45% de l’ensemble des marques maison qui se trouvent sous son toit. La plupart de ses parques privées sont regroupées sous un générique commun appelée « Producteurs et commerçants », qui est ensuite dérivée pour chacune de ses gammes : végé, bio, produits laitiers, produits de boulangerie, etc.

img_2514

img_2627

img_2631

img_2636

Histoires de familles
Après avoir rencontré plusieurs exposants présentant des offres uniques, un élément m’a frappé : les produits sont des histoires de familles. Que ce soit une question de génération en génération, ou de toutes nouvelles générations, la passion dégagée par ces personnes était extraordinaire, et ont transformé ma visite du SIAL. Dans un monde monstrueusement titanesque de l’alimentation, on retrouve de ces missionnaires qui ont une vocation. Une vocation pour changer le monde, et changer le leur.

La Pastora : La famille Sanchez Garcia, du sud de l’Espagne, produit du paprika depuis 1945. En 2018, l’entreprise est prise en main par les 4 sœurs de la 3e génération. Elles ont complètement intégré leur production en proposant une gamme de paprika fumé, bio, régulier, en perles, en résine et en colorants. Du traditionnel paprika jusqu’au café coloré au paprika, en passant par les sachets individuels, ils présentent le paprika pour toutes les occasions de repas, du déjeuner au souper. L’exemple parfait où la tradition s’harmonise aussi avec innovation, tant au niveau du produit, que son emballage et sa mise en marché. https://la-pastora.com/

1-cronista-oficial-murcia-cabezo-de-torres-1

1-2-img_2688

1-3

Longevity Diet Foods : Apostolos et sa conjointe Anna dirigent avec le père de Anna une production de produits laitiers enrichis avec des ingrédients naturels permettant d’offrir des produits riches en omega 3, en polyphenols et autres antioxydants. Une particularité étonnante est que leur marque est totalement développée à travers l’aspect cognitif de la consommation. Elle donne l’impression d’être dans un rayon de pharmacie. La famille possède une production laitière, et a choisi l’impartition pour transformer ses produits, pour ensuite reprendre le contrôle pour le volet de distribution. https://longevitydiet.eu/

2-ach

2-1-img_2819

2-2-yogudiet

Papicante : Le couple Nadja et Tobias sont fondateurs d’une start-up innovante de Stuttgart en Allemagne. Ils ont créé PaPicante, une barre collation salée à base de protéine de pois, quinoa, légumes secs, herbes et épices, disponible en 3 saveurs internationales (style américain, style méditerranéen et Style asiatique). Je leur ai posé la question sur leur marque : est-ce picante, ou pas picante? Réponse picante! Le « papi » vient du jeu de mot avec papille. La petite histoire est que Nadja a été hôtesse de l’air, et qu’elle était au cœur des plaintes concernant le manque d’alternatives de collations santé à bord des avions. Son conjoint Tobia, grand sportif et professionnel de la vente a été séduit, et l’aventure a débuté. https://papicante.com/

3-food-inv-bilder

3-1-img_2817

3-2-papicante

Cocasse : Création de Kévin et Pauline, deux jeunes créatifs qui partagent leur vie et leur passion, ont décidé de présenter les légumes autrement, et d’offrir une seconde vie à certain légumes moches. Ces deux ingénieurs en agro-alimentaire de la région de Nantes ont créé la tablette Cocasse, un mélange de légumes (65%) et de beurre de cacao (35%), 100% bio, sans additif, sans conservateur, sans colorant et sans sel. Ce produit peut être utilisé fondu ou râpée, et permet d’incorporer facilement des légumes dans la pâtisserie, les sauces, les soupes et les mousses. Je peux vous le confirmer, on y retrouve le vrai goût du légume. Avec raison puisque 18 carottes, 24 tomates et 5 betteraves, rentrent dans chaque tablette. Et comme souvent personne n’a le monopole des bonnes idées, une autre compagnie a décidé de lancer au même moment un produit tout à fait identique, et qui aussi se retrouve au SIAL : Carrés Futés. https://www.cocasse-food.fr/

4-1-cocasse

4

SIAL INNOVATION
Les grands prix SIAL Innovation ont mis à l’honneur ceux qui dessinent l’assiette du consommateur de demain. Les 3 médaillés ont été annoncés lundi le 22 octobre 2018 au SIAL à Paris. Le Gold Award du Sial Innovation 2018 a été remis au fabricant grec Kefir Namaste pour son kéfir d’eau aux fruits. Le Silver Award revient au fabricant italien Rolli pour ses légumes surgelés irréprochables ! Issus de filières écoresponsables, ces légumes surgelés sont aussi sans résidus de pesticides et cultives dans le respect de pratiques agricoles ayant un faible impact environnemental sur l’air, la terre et l’eau. En bonus, les sachets sont biodégradables en papier, un emballage très peu utilisé au rayon surgelé. Le Bronze Award a été remis à Bekids (Etats-Unis). Ces fruits lyophilisés sans sucres ajoutés à destination des enfants se présentent dans un format inédit, le bâtonnet nomade qui fait penser à des glaces et dans un sachet au design ludique. Au menu des bambins, de la pastèque, de la mangue, de l’ananas et de la banane.

Le goût, le vrai et le sens
En pratique, le goût, l’authenticité et l’éthique sont les tendances montantes de consommation, ont constaté les organisateurs du Sial de Paris. On remarque un véritable retour des goûts puissants pour répondre aux envies de nouvelles sensations exprimées par le consommateur. Cette recherche de goûts prononcés fait appel aux productions de plantes aromatiques, de safran, de gingembre, d’algues comme la spiruline et la chlorelle.

Le consommateur actuel accorde une nouvelle faveur aux légumineuse, en substitution des protéines animales. Elles sont utilisées dans de nombreuses recettes et de nombreux produits, par exemple comme composantes principales des pâtes. Nicolas Trentesaux, PDG du SIAL a même parlé de « la déferlante des légumineuses ».

La recherche du vrai est cette exigence d’information qu’exprime les consommateurs. La recherche du sens réuni le souci de l’approvisionnement local, de la rémunération des agriculteurs, du bien-être animal, de la réduction et de la biodégradabilité des emballages, de la lutte contre le gaspillage alimentaire.

L’étude de Kantar-TNS France montre que les consommateurs choisissent de plus en plus souvent des produits alimentaires de haute qualité. Une réalité observée en France, mais surtout en Espagne, Chine, Asie du Sud-Est et en Allemagne Pour cette étude, le réseau international de veille de Kantar a sélectionné un échantillon de 500 individus âgés de 18-55 ans.

img_2654

img_2655

img_2656

img_2662

img_2854

Plus à venir!

Par Martin Lemire

Les commentaires sont fermés.