Le gouvernement du Canada investit dans le développement et la modernisation du secteur de la transformation de produits laitiers au Québec

Le secteur laitier joue un rôle crucial dans l’économie du Canada en générant 20,9 milliards de dollars grâce aux ventes des producteurs et des transformateurs alimentaires, dont plus de 7 milliards de dollars au Québec. Le gouvernement du Canada sait à quel point il est important de soutenir un secteur laitier vigoureux et concurrentiel qui permet aux familles canadiennes de continuer à consommer des produits de grande qualité tout en créant des emplois bien rémunérés.

Le secrétaire parlementaire du ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et député de La Prairie, Jean-Claude Poissant, accompagné du secrétaire parlementaire de la ministre des Services publics et de l’Approvisionnement et de l’Accessibilité et député de Gatineau, Steven MacKinnon, a annoncé aujourd’hui un investissement de 584 063 $ dans l’entreprise La Trappe à Fromage de l’Outaouais. Ce financement aidera le fabricant de fromage à acheter et à installer de l’équipement d’automatisation pour optimiser la transformation et améliorer la qualité du produit et la capacité de production, ainsi que la salubrité des aliments.

Une aide financière de 300 000 $, sous forme de contribution remboursable, a aussi été annoncée, au nom du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC), l’honorable Navdeep Bains. Les fonds, consentis en vertu du Programme de développement économique du Québec de DEC, permettront l’acquisition et l’installation d’équipements pour la numérisation de la production.
La Trappe à Fromage poursuit son expansion, ce qui devrait faire augmenter la production et l’utilisation du lait, faire baisser les coûts de production, développer les marchés au Québec et en Ontario et améliorer la compétitivité de l’entreprise.

« Le secteur laitier joue un rôle important dans la croissance économique du Canada et du Québec. Notre gouvernement est fier d’appuyer les transformateurs en investissant dans l’innovation pour améliorer l’efficacité et la compétitivité; ce qui favorisera la croissance du secteur et créera des emplois bien rémunérés pour la classe moyenne. Le financement octroyé à La Trappe à Fromage est l’une des mesures prises par notre gouvernement pour continuer d’aider les producteurs et les transformateurs laitiers à maintenir des exploitations innovatrices et productives tout en réduisant les coûts afin que le secteur demeure vigoureux. »
- Jean-Claude Poissant, secrétaire parlementaire du ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et député de La Prairie

« Le secteur laitier du Québec, et plus particulièrement celui de la fabrication des fromages, a connu un essor considérable au cours des 10 dernières années et l’Outaouais a contribué à cette croissance. Grâce à des investissements comme ceux que nous avons annoncés aujourd’hui, notre gouvernement continue d’aider les agroentreprises à innover et à se développer. Ce financement permettra à La Trappe à Fromage d’améliorer sa production et de diversifier ses variétés de fromage, augmentant ainsi le volume d’intrants laitiers provenant de nos producteurs laitiers, ce qui profite à notre économie. »
- Steven MacKinnon, secrétaire parlementaire de la ministre des Services publics et de l’Approvisionnement et de l’Accessibilité et député de Gatineau

« En aidant La Trappe à Fromage à investir dans des équipements numériques qui la rendra plus performante, le gouvernement du Canada demeure fidèle à ses engagements qui consistent à stimuler l’expansion et l’innovation des PME du Québec. »
- L’honorable Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de DEC

« Notre équipe est plus que fière du support apporté par le gouvernement du Canada au secteur de la transformation de produits laitiers pour appuyer la Trappe à Fromage dans la modernisation de ses installations et l’ouverture d’une usine de production d’envergure. Le support va permettre à la Trappe à Fromage d’augmenter sa production de fromage frais, fromages affinés et autres produits ainsi qu’agrandir son réseau de distribution en solidifiant son offre au sein de la région de l’Outaouais. Notre optique achat local et notre support des fermes de la région brillera par la force de notre entreprise. »
- Gilles Joanisse, président de La Trappe à Fromage

Faits en Bref
• Le projet d’expansion et d’automatisation de La Trappe à Fromage de l’Outaouais est appuyé par le Fonds d’investissement dans la transformation des produits laitiers, un programme de quatre ans (2017 2021) de 100 millions de dollars conçu pour aider les transformateurs laitiers à moderniser leurs exploitations et à diversifier leurs grammes de produits afin de conquérir de nouveaux marchés.
• La Trappe à Fromage de Gatineau est une petite entreprise en activité depuis 1995 (constituée en personne morale en 2010), qui se spécialise dans la fabrication de Cheddar doux, de vieux Brick, Colby et Cheddar, de fromages fermiers de spécialité, de raclette et de Brie, et qui emploie 60 personnes.
• Le secteur laitier du Canada reçoit aussi l’aide du Programme d’investissement pour fermes laitières, un programme de cinq ans doté d’une enveloppe de 250 millions de dollars qui a été lancé en août 2017. Jusqu’à maintenant, le financement de plus de 1 900 projets évalués à plus de 128 millions de dollars a été approuvé; plus de 870 projets d’une valeur de plus de 49 millions de dollars sont au Québec (en date du 2 novembre 2018), et ce, pour tout un éventail de projets allant de petits investissements dans l’équipement de confort des vaches à de gros investissements dans des systèmes de traite automatisée.

Les commentaires sont fermés.