Le gouvernement du Canada investit dans une usine de transformation de la volaille de pointe en Ontario

Grâce au travail acharné des Canadiens, l’économie du pays est vigoureuse et en plein essor, et de bons emplois sont créés pour la classe moyenne et les gens qui travaillent fort pour en faire partie. Cependant, il est possible d’en faire davantage et de créer encore plus d’emplois d’un océan à l’autre en incitant les entreprises à réaliser des investissements qui favoriseront leur croissance à long terme.

Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, l’honorable Lawrence MacAulay, a annoncé aujourd’hui, au nom du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, l’honorable Navdeep Bains, un investissement de 28 millions de dollars dans les Aliments Maple Leaf, un important producteur canadien de viandes emballées.

Le financement s’inscrira dans l’investissement en capitaux de 660 millions de dollars des Aliments Maple Leaf pour la construction d’une usine de pointe respectueuse de l’environnement à London, en Ontario. Ces installations seront dotées des toutes dernières technologies permettant d’améliorer la productivité, le bien-être des animaux et la viabilité environnementale de la production de volaille. Cette initiative fait partie d’un projet global d’une valeur de 744 millions de dollars, somme qui tient compte des coûts additionnels de démarrage et d’ajustement. L’entreprise maintiendra ainsi des emplois bien rémunérés pour la classe moyenne, et offrira le perfectionnement des compétences nécessaire à l’accroissement de l’automatisation. La nouvelle usine entraînera la création de 300 emplois immédiats en construction et l’embauche de 1 340 employés à temps plein d’ici 2023.

Pour renforcer encore plus le secteur agroalimentaire canadien, les Aliments Maple Leaf investiront une somme supplémentaire de 5 millions de dollars dans des activités visant à accélérer l’adoption de technologies de fabrication de pointe et à réduire de moitié l’empreinte environnementale de l’entreprise.

Ces engagements s’inscrivent dans le Plan pour l’innovation et les compétences et viennent appuyer la table sectorielle de stratégies économiques sur l’agroalimentaire dont l’objectif est d’augmenter les capacités et de stimuler la productivité. Pour ce faire, il faut investir dans l’innovation, ouvrir l’accès aux marchés, opter pour l’automatisation et adopter des technologies numériques. Par ailleurs, les Aliments Maple Leaf investiront davantage dans la recherche-développement en vue de la conception de nouveaux produits, et accroîtront leur collaboration avec des établissements d’enseignement postsecondaire afin de trouver des utilités secondaires aux produits dérivés non comestibles qui seraient autrement envoyés au dépotoir.

« Notre gouvernement est enthousiaste à l’idée d’investir dans le projet des Aliments Maple Leaf et de contribuer à l’innovation dans l’industrie canadienne de la transformation des aliments, à la compétitivité du Canada sur les marchés mondiaux et à la création d’emplois pour la classe moyenne en Ontario. Ces nouvelles installations de pointe témoignent de l’incidence de l’innovation sur la création d’emplois et l’environnement grâce à un procédé durable de transformation de la volaille. »
– Le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, l’honorable Navdeep Bains

« L’industrie agroalimentaire du Canada est un moteur clé de l’innovation et de la création d’emplois bien rémunérés au pays. Notre gouvernement est fier d’investir dans les Aliments Maple Leaf et d’ainsi permettre au Canada de soutenir la concurrence à l’échelle mondiale dans le secteur de la transformation des aliments, et au secteur agricole canadien d’accroître sa compétitivité et sa durabilité. »
– Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, l’honorable Lawrence MacAulay

« Grâce à ces installations de calibre mondial, les Aliments Maple Leaf pourront répondre à la demande sans cesse croissante des consommateurs à l’égard des produits de volaille de première qualité et à valeur ajoutée, et renforcer le système alimentaire du Canada. L’usine comportera des technologies de pointe en matière de salubrité des aliments, d’environnement et de bien-être des animaux qui contribueront à l’atteinte de notre vision de devenir un chef de file mondial de l’industrie des protéines. Il s’agit d’un investissement sans précédent dans le secteur canadien de la volaille qui aura des retombées importantes pour les divers intervenants et l’économie, et qui assurera une capacité de transformation suffisante au Canada en vue de répondre à la production et à la demande prévues de volaille. »
– Le président et chef de la direction des Aliments Maple Leaf, Michael H. McCain

Les commentaires sont fermés.