Marcel Groleau officiellement réélu à la présidence générale de l’Union des producteurs agricoles

Marcel Groleau est officiellement réélu pour un quatrième mandat consécutif à la présidence générale de l’Union des producteurs agricoles (UPA). Martin Caron et Paul Doyon sont aussi confirmés dans leurs nouvelles fonctions de premier et de deuxième vice-président.

Dans le cadre du Congrès général 2017 qui s’amorce aujourd’hui au Centre des congrès de Québec (5, 6 et 7 décembre), la Commission électorale de l’UPA a confirmé aux quelque 320 délégués qu’elle n’a reçu qu’une seule candidature par poste. Les trois dirigeants sont donc élus sans opposition et entameront leur mandat respectif au terme du Congrès.

Marcel Groleau, producteur laitier de Thetford Mines, occupe la présidence générale de l’UPA depuis décembre 2011. Il était précédemment, de 2004 à 2011, président de la Fédération des producteurs de lait du Québec.

Martin Caron, producteur laitier et céréalier de Louiseville, occupait la deuxième vice-présidence de l’UPA depuis décembre 2013. Il était précédemment, de 2006 à 2013, président de l’UPA de la Mauricie.

Paul Doyon, producteur laitier et acéricole de Saint-Joseph-des-Érables, occupait la présidence de l’UPA de la Chaudière-Appalaches depuis 2013. Il était précédemment, de 2011 à 2013, président de l’UPA de la Beauce.

Les trois élus ont souligné la contribution exceptionnelle de Pierre Lemieux, producteur acéricole et forestier à Cap-Saint-Ignace, au syndicalisme agricole québécois. M. Lemieux occupait la première vice-présidence de l’UPA depuis décembre 2007. Plus tôt cette année, il a annoncé qu’il ne solliciterait pas un sixième mandat à ce poste. M. Lemieux était précédemment, de 1993 à 2007, président de la Fédération des producteurs acéricoles du Québec.

Des élections aux postes de dirigeants généraux de l’UPA se tiennent tous les deux ans. Pour briguer un poste d’élu dans l’organisation, il faut obligatoirement être agricultrice ou agriculteur.

Les commentaires sont fermés.