Première grande enquête sur l’importance de l’agrotourisme et du tourisme gourmand au Québec

En 2015, le Groupe de concertation sur l’agrotourisme et le tourisme gourmand au Québec, un comité sectoriel du CRAAQ, qui rassemble les principales organisations du milieu, s’est donné comme objectif de dresser un portrait des retombées économiques et démontrer l’impact de l’agrotourisme et du tourisme gourmand sur l’économie des régions du Québec.
L’étude confirme que le secteur, en plus d’être un excellent produit de support pour l’ensemble de l’industrie touristique québécoise, a également la capacité d’être un véritable produit d’appel identitaire. Les résultats du sondage, extrapolés à l’ensemble des entreprises oeuvrant dans le secteur, permettent de déterminer qu’elles ont accueilli plus de 20 millions de visites-personnes en 2015, dont 43% de clientèles touristiques.
« Ce sont près de 300 millions de dollars en dépenses d’exploitation et investissements totaux qui ont été réalisés par les entreprises, générant des retombées de 187 millions de dollars dans l’économie québécoise », explique Odette Chaput, présidente du Groupe.
« C’est la première fois que l’on dispose de données pour quantifier l’impact de l’agrotourisme et du tourisme gourmand sur l’ensemble des régions du Québec », d’ajouter madame Chaput. L’étude présente des données qui permettent de bien définir ce secteur, son évolution, son type d’achalandage, ses revenus et dépenses, l’emploi généré, son importance touristique, etc. Les résultats de l’étude, menée par la firme Lemay Stratégies, seront dévoilés lors du 1er Grand rendez-vous en agrotourisme et tourisme gourmand qui se tiendra les 16, 17 et 18 novembre 2016. Pour participer à l’événement et consulter la programmation : http://rendezvousaatgq.com/.
Cette étude a été réalisée grâce à la précieuse contribution financière des organisations suivantes : le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, Desjardins Caisse d’économie solidaire, l’Union des producteurs agricoles, les Associations touristiques régionales associées du Québec, l’Association de l’Agrotourisme et du Tourisme Gourmand du Québec, le Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec, la Société du réseau Économusée et les Tables de concertation agroalimentaire du Québec. Soulignons également la collaboration du ministère du Tourisme.

Photo: Tourisme Mauricie

Les commentaires sont fermés.