La Fromagerie du Presbytère à l’heure de la technologie

La Fromagerie du Presbytère compte maintenant un nouveau membre au sein de son équipe d’artisans. Le fromager Jean Morin est fier d’annoncer l’entrée en fonction de Robot dont la tâche est de manipuler, brosser et replacer les meules de Louis d’OrRobot arrive de Suisse et il a été conçu et programmé spécifiquement pour travailler dans la nouvelle chambre de mûrissement aménagée dans l’église de Sainte-Élizabeth de Warwick, voisine du presbytère où sont situées les salles de fabrication.

La Fromagerie du Presbytère augmente ainsi progressivement sa production de façon à répondre à la demande autant du marché québécois que ceux de l’Ontario, de l’Ouest canadien et des États-Unis. Selon Jean Morin, Robot devient un outil précieux : « Cet appareil de haute technologie nous permet d’assurer l’uniformité de la production de Louis D’Or et d’éviter des accidents, car la nouvelle chambre de mûrissement étant de plus de 5 mètres de hauteur, il devenait périlleux pour un employé de retirer, brosser et retourner les meules de 40 kilos. Tout se fait maintenant de façon sécuritaire et personne n’a perdu son emploi, car nous avons besoin de toute notre équipe dans la production et les manipulations dans les autres chambres de maturation.»

 L’achat de Robot constitue un investissement de 300 000 $ pour la Fromagerie du Presbytère a annoncé Jean Morin tout en précisant : « On est et on restera des artisans. Nous mettons toujours le même soin à préparer chaque cuvée de fromages à partir du lait de la Ferme familiale Louis d’Or. Même en faisant appel à des technologies de pointe, jamais nous ne ferons de concessions sur la qualité et l’authenticité de nos fromages artisanaux.»

Source: Agro Québec

Pour plus d’information: Fromagerie du presbytère

Les commentaires sont fermés.