Les 18-24 ans sont les plus grands utilisateurs des services de livraison de restaurants

Un récent sondage SOM réalisé auprès de 1 000 Québécoises
et Québécois, pour le compte de l’Association des restaurateurs du Québec (ARQ), révèle que 92 % des jeunes consommateurs âgés entre 18 et 24 ans prévoient utiliser un service de livraison de restaurant au cours de la prochaine année. De plus, 25 % d’entre eux comptent même commander plus souvent des repas en livraison au cours de l’année 2018 et pour 66 % des répondants du même groupe, autant qu’en 2017.

Comme le développement des services de livraison est une tendance lourde en restauration, l’enquête réalisée a permis de constater que la population du Québec est déjà une grande adepte de ce type de service, alors que 79 % des consommateurs disent avoir commandé au moins un repas de cette façon pendant la dernière année. La tendance est encore plus grande à Montréal, alors que pour cette ville seulement, ce sont 82 % des consommateurs qui disent avoir utilisé ce service durant cette même période.

Par contre, le marché québécois semble déjà être à maturité puisqu’il appert que le nombre de livraisons devrait tout de même demeurer inchangé au Québec pour l’année 2018, alors que
80 % des Québécoises et Québécois pensent commander un repas en livraison, soit un pourcentage identique à 2017.

Quant au mode privilégié pour passer sa commande, les 18-24 ans favoriseront l’utilisation d’une application (UberEats, Foodora, etc.) dans une proportion de 66 %, alors que c’est complètement l’inverse pour les 25 ans et plus qui, dans 66 % des cas, utiliseront plutôt la méthode traditionnelle, soit décrocher le combiné.

Toutes les données apparaissant dans l’édition Mai 2018 du bulletin ARQ Info Stats, une publication de l’ARQ diffusée grâce à la participation de Desjardins Entreprises, sont accessibles en cliquant ici.

Les commentaires sont fermés.