L’expérience gastronomique : une exploration dans la nutrition pour prévenir l’Alzheimer

Crédit : Martin Alarie ; Le 17 janvier dernier, lors de l’expérience gastronomique présentée par la Fédération québécoise des Sociétés Alzheimer et SOSCuisine, l’astronaute canadien et nouvellement ambassadeur de la Fédération…

Dans le cadre d’activités soulignant la Campagne nationale de sensibilisation à la maladie d’Alzheimer se poursuivant jusqu’au 31 janvier prochain, la FQSA a présenté hier devant une quarantaine de convives, « L’expérience gastronomique » à l’ITHQ, en collaboration avec son partenaire, SOSCuisine, ainsi que l’Institut de Tourisme et d’Hôtellerie du Québec (ITHQ) et ses commanditaires, Les éditions Ville-Marie Littérature et Les viandes de la ferme.

« Cette expérience épicurienne et très éducative se veut une façon de rappeler que la vie continue après l’annonce d’un diagnostic. « Les personnes vivant avec l’Alzheimer peuvent continuer à réaliser les choses qu’elles aiment et demeurer actives au sein de leur cercle social et au sein de leur communauté » affirme Jean-François Lamarche, directeur général et chef de la direction de la FQSA. « Nous avons choisi de tabler sur l’art, sous toutes ses formes, qui embellit quotidiennement la vie des personnes atteintes et leurs proches et qui va chercher cet espace du cerveau encore et toujours sensible aux belles émotions. Musique, chant, danse, peinture, bricolage et autres formes, mais aussi l’art culinaire, comme l’expérience gastronomique, qui suscite le plaisir des yeux et du palais qui vient avec chaque bouchée » explique monsieur Lamarche.

Un panel sur la nutrition et les bonnes habitudes de vie

La Dre Christiane Laberge a animé un panel portant sur la nutrition et les habitudes de vie, et leurs liens avec la santé cognitive avec les experts,  Judes Poirier, Ph.D., C.Q., directeur de l’Unité de neurobiologie moléculaire et directeur adjoint du Centre d’études sur la prévention de la maladie d’Alzheimer à l’Institut Douglas, professeur aux départements de psychiatrie et de médecine à l’Université McGill et également auteur du best-seller Jeune et centenaire ainsi que Danielle Lamontagne, nutritionniste conseil et directrice de l’équipe interne et externe de nutrition de SOSCuisine et également auteur du livre Festins végétariens au quotidien. Par la suite, un échange passionné et instructif avec les experts invités a donné lieu à des discussions intéressantes, soulevant des questions tout aussi pertinentes.

Un repas gastronomique qui a mis l’eau à la bouche

L’expérience gastronomique s’est terminée avec un repas de 3 services, crée par le sous-chef  de l’ITHQ, Johann Atamian et son équipe.

Au menu, la bouchée d’accueil, des canapés de tartare de saumon arrosés d’un mousseux, l’entrée, une soupe au betteraves ainsi que le dessert, un gâteau aux amandes et chocolat, sont des recettes tirées du livre de SOS Cuisine « Mieux manger pour prévenir la maladie d’Alzheimer et d’autres maladies neurodégénératives » tandis que le plat principal, un suprême de volaille farci aux champignons avec jus de volaille, choux de bruxelles braisés à la marjolaine et carottes glacées, est une œuvre culinaire du chef, inspirée du même livre.

Pour obtenir de l’information supplémentaire et des photos sur L’expérience gastronomique, visitez le site internet www.alzheimerquebec.ca

À propos de la Fédération québécoise des Sociétés Alzheimer (FQSA)

Depuis plus de 30 ans, la FQSA représente, soutient et défend les droits des 141 000 Québécois atteints de la maladie d’Alzheimer et d’autres maladies neurodégénératives et leurs proches aidants. Elle agit à titre de porte-parole provinciale pour les 20 Sociétés Alzheimer qui sont présentes dans toutes les régions du Québec et offrent aux personnes atteintes et à leurs proches aidants, à travers des programmes, services et formations, un soutien et un accompagnement pour leur permettre de conserver la meilleure qualité de vie possible. De plus, la Fédération sensibilise le grand public aux conséquences personnelles et sociales vécues par les personnes  atteintes de la maladie d’Alzheimer et d’autres maladies neurodégénératives et contribue à la promotion de la recherche sur leurs causes, leurs traitements et leur guérison.

Les commentaires sont fermés.