Manger santé pour suivre la norme

VARIUM, une firme conseil en psycho-socio-marketing, rend publics aujourd’hui les résultats de la sixième vague du sondage sur les changements des habitudes alimentaires reliés aux risques ou aux bénéfices des aliments dénommé Indice de Stress Alimentaire (I.S.A.).

L’étude de 2012 a été conduite auprès de 300 adultes dans la région métropolitaine de recensement de Montréal afin de mesurer leurs changements en matière de choix d’aliments en lien avec 10 risques (tels que pesticides, gras trans, sel…) et 10 bénéfices (tels que Oméga-3, biologique, probiotiques…).

« L’augmentation de l’indice depuis 2004 puis sa stabilisation en 2012 en plus de la présence d’au moins un changement d’habitudes alimentaires chez 94,5% de la population, soutient l’affirmation que « manger santé » est devenu une norme sociale puisque l’ensemble de la population y adhère et la voit comme allant de soi » mentionne François Houde, expert en marketing social et fondateur de VARIUM.

En 2012, l’I.S.A. moyen est de 9,1.  C’est-à-dire que ce sont 9,1 changements d’habitude alimentaire, sur les 20 énoncés, qu’ont entrepris les répondants de 2012.  En 2007, c’était 8,5.

Les six études démontrent que cette norme sociale en matière de changement des habitudes alimentaires afin de « bien manger », aussi nommée Syndrome de Stress Alimentaire par l’auteur, est davantage répandue chez les femmes, les universitaires et au sein des ménages jouissant de meilleurs revenus.

« Les résultats de cette étude établissent clairement que les fabricants de produits alimentaires, ainsi que les détaillants (épiceries, restaurants…), font face à l’obligation commerciale de tenir compte de la santé lors de la création de nouveaux produits.  Ces derniers ne peuvent plus proposer de nouveaux aliments sans en minimiser les risques et sans envisager d’en maximiser les bénéfices potentiels pour la santé », selon François Houde.

Au sujet de VARIUM

En affaires depuis 1998, VARIUM est une firme conseil offrant des services d’experts en comportement et en changements des habitudes de vie à des fins de promotion du mieux-être et de la santé.

Les commentaires sont fermés.