Le gouvernement du Canada appuie l’initiative nationale De la ferme à l’école

Un nouveau programme national introduira davantage de produits locaux dans les cafétérias des écoles  

Améliorer la littératie alimentaire, c’est-à-dire la capacité de faire des choix sains en matière d’alimentation, grâce à des activités comme la cuisine, l’agriculture et le jardinage ainsi qu’à l’exposition à de nouveaux aliments peut permettre l’acquisition des compétences nécessaires pour planifier des repas santé et pour acheter et préparer des aliments nutritifs. De telles activités encouragent les enfants à choisir des aliments sains et favorisent l’adoption d’un mode de vie sain.

Aujourd’hui, l’honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, a annoncé le financement de l’initiative De la ferme à l’école : Le Canada, une terre fertile! Ce programme novateur, lancé aujourd’hui, a pour but de donner aux élèves dans les écoles et sur les campus les moyens et les renseignements nécessaires pour manger sainement. La ministre était accompagnée par la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada.

De la ferme à l’école : Le Canada, une terre fertile! introduira des aliments sains, cultivés localement, dans les écoles et offrira aux élèves des occasions d’apprentissage pratique concernant les choix d’aliments santé, la préparation de repas, les systèmes alimentaires durables ainsi que la production, la commercialisation et la distribution d’aliments locaux. Grâce aux activités du programme, les enfants et les jeunes jouiront d’une plus grande sélection d’aliments sains, locaux et durables dans les écoles et sur les campus du Canada. Ce projet contribue également à la mise en œuvre de la Stratégie en matière de saine alimentation du gouvernement du Canada, qui vise à faire du choix sain le choix facile.

Citations

« Je suis heureuse d’annoncer l’appui du gouvernement du Canada à ce projet, qui aidera les enfants et les jeunes canadiens à s’informer sur les aliments sains et à y avoir accès dans les écoles et sur les campus. Encourager les enfants et les jeunes à essayer des aliments sains et à se renseigner davantage sur la provenance des aliments contribuera à jeter les bases d’une saine alimentation qui durera toute une vie. »

L’honorable Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé

« Pour mener une vie saine et prévenir les maladies chroniques, il faut d’abord et avant tout faire de bons choix, notamment en s’informant et en se familiarisant avec les aliments sains. Apprendre aux enfants à choisir des aliments sains peut grandement améliorer leur état de santé et leur bien-être et est essentiel à l’adoption d’un mode de vie sain et positif, susceptible de prévenir l’obésité et les maladies chroniques. »

Dre Theresa Tam
Administratrice en chef de la santé publique

Faits en bref

  • Près de 40 % des Canadiens âgés de 12 ans ou plus disent consommer des fruits et des légumes au moins cinq fois par jour. Chez les garçons de 12 à 17 ans, le taux était de 30 %, et chez les filles de 12 à 17 ans, il était de 32 %. (Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2015)
  • L’Agence de la santé publique du Canada investira plus de 1,2 million de dollars sur trois ans dans l’initiative De la ferme à l’école : Le Canada, une terre fertile!, dans le cadre de son approche des partenariats plurisectoriels pour promouvoir les modes de vie sains et prévenir les maladies chroniques. Cette approche favorise la création de partenariats novateurs afin de promouvoir une saine alimentation, l’activité physique et le bien-être, et de réduire les facteurs de risque communs aux maladies chroniques graves. Le projet De la ferme à l’école est parrainé par le Conseil de planification sociale et de recherche de la Colombie‑Britannique.
  • Les partenaires du projet sont la fondation Whole Kids, Sustain Ontario, l’Association de santé publique de la Colombie-Britannique, la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC du Canada, Meal Exchange, Équiterre, De la ferme à la cafétéria Canada, Food First Newfoundland et le ministère de l’Agriculture, de l’Aquaculture et des Pêches du Nouveau‑Brunswick.
  • La Stratégie en matière de saine alimentation du gouvernement du Canada vise à augmenter la quantité d’information pertinente disponible, à renforcer les exigences relatives à l’étiquetage et aux allégations, à améliorer les qualités nutritionnelles des aliments, à protéger les groupes vulnérables et à accroître la disponibilité d’aliments nutritifs ainsi que l’accès à ces aliments.
  • L’organisme De la ferme à la cafétéria Canada dirige le mouvement pancanadien De la ferme à l’école, qui vise à faire participer les élèves de tous âges à des activités pour faire en sorte que les aliments sains locaux provenant des champs et des jardins soient plus présents dans l’assiette des enfants.

Les commentaires sont fermés.