Alimentation : l’ONG Foodwatch met en garde contre certaines arnaques du « made in France »

Parce que leurs produits sont assemblés dans l’Hexagone, certaines marques n’hésitent pas à y apposer le logo « made in France », alors même que tous les ingrédients viennent de pays lointains. Une pratique ni illégale ni interdite mais qui a tendance à envahir les supermarchés, déplore l’ONG Foodwatch.

Barrée d’une bande bleu-blanc-rouge indiquant « conditionné dans le Loir-et-Cher » et « cueillis à la main », les mini-cornichons aux deux vinaigres de la marque Charles Christ fleurent bon la France. En réalité, ils proviennent d’Inde. De nombreux exemples de ce type illustrent l’enquête de Foodwatch publiée jeudi 13 juillet.

Après avoir scruté les rayons des supermarchés Leclerc, Carrefour et Auchan, l’ONG européenne spécialisée dans les scandales alimentaires dénonce une utilisation abusive de l’appellation « Made in France » et autres drapeaux tricolores.

NI ILLÉGAL, NI INTERDIT

« De grandes marques, des marques de distributeurs mais aussi bio mettent en avant le ‘made in France’ pour des aliments qui ne contiennent parfois pas le moindre ingrédient français », déplore l’ONG, alors que 91% des consommateurs se disent prêts à payer plus pour consommer des produits fabriqués en France, selon un sondage Ifop d’octobre 2016.

Selon Karine Jacquemart, de Foodwatch, « rien ne contraint les fabricants à indiquer la vérité sur l’origine des ingrédients qui composent les aliments », à l’exception de la viande et du lait dans les plats préparés, depuis l’expérimentation lancée par le précédent ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll début 2017. « L’ambiguïté profite clairement aux industriels qui désinforment les consommateurs » à coup de logos bleu-blanc-rouge, déplore-t-elle.

Parmi les autres exemples listés par l’association : une tarte aux framboises Carrefour « cuisinée en France », avec des fruits de Serbie et d’Amérique du sud. Ou des lardons Madrange arborant une rosette tricolore et la mention « fabriqué en France » qui ne signifient pas pour autant que le porc, étiqueté UE, est français.

Source : www.boursorama.com

Abonnez-vous au magazine

* Champs obligatoires
*
*
*
*
En cliquant sur acheter, votre formulaire sera acheminé à nos représentants du service à la clientèle. Une personne communiquera avec vous sous peu pour achever le paiement de vos achats et vous enverra votre commande.