Carrefour Italia déploie un système de traçabilité alimentaire

Carrefour Italia entend assurer la transparence de la traçabilité des denrées alimentaires grâce à la mise en place de la technologie blockchain, dès septembre. Le fonctionnement et les filières concernées.

Le blockchain (littéralement “chaîne de blocs”) est encore méconnu dans le domaine alimentaire. Et pour cause, Carrefour Italia est le premier de la Grande Distribution organisée (GDO) à mettre en place ce dispositif garantissant la traçabilité alimentaire, transparent et accessible au public. Concrètement, cela consiste à enregistrer de façon immuable toutes les étapes de la production et de la transformation d’une denrée alimentaire vendue par le magasin, et de les stocker dans une base de données facilement accessible pour les consommateurs. Une manière de connaître avec précision toutes les étapes par lesquelles passe une denrée avant d’arriver dans notre assiette. Cela, uniquement en flashant le QR code présent sur l’étiquette du produit.
Les filières concernées par la blockchain

Dès septembre, la traçabilité digitale s’appliquera à la filière du poulet élevé en plein air et sans antibiotiques, soit 29 élevages, 2 usines et un abattoir. La prochaine filière concernée : les agrumes.

L’évolution des demandes des consommateurs et la nouvelle attention sur la provenance des produits que la GDO offre, impose aux opérateurs du secteur un engagement toujours plus fort vers la transparence des informations”, commente Stéphane Coum, Country Manager de Carrefour Italia. Et d’ajouter : “ En ce sens, la technologie blockchain est un instrument fondamental dès lors qu’il représente un pacte de confiance entre Carrefour Italia et le client final, qui pourra vérifier directement en temps réel les informations liées à la filière du produit, de son origine à son arrivée dans le point de vente.”

Le recours à la blockchain fait partie d’une stratégie lancée en 1992 en France et en 2001 en Italie, où sont introduites les “Filières qualité”. Il s’agit de l’un des instruments que le groupe Carrefour est en train de développer pour atteindre l’objectif inséré dans le plan stratégique Carrefour 2022, de devenir leader mondial de la transition alimentaire, un changement nécessaire.

“Une révolution épocale qui nous nous engageons à continuer auprès de nos clients, en suivant les valeurs de la qualité et de la fiabilité de l’offre, du développement durable, de l’accessibilité aux prix et aux informations”, ajoute Stépahen Coum.

La blockchain a déjà enregistré une réponse positive en France, où Carrefour a adopté la technologie il y a quatre mois, en commençant par la filière du poulet d’Auvergne pour ensuite l’étendre aux tomates Marmande.

En Italie, la première application sur le poulet sera présentée en septembre durant le Salon Carrefour.

Abonnez-vous au magazine

* Champs obligatoires
*
*
*
*
En cliquant sur acheter, votre formulaire sera acheminé à nos représentants du service à la clientèle. Une personne communiquera avec vous sous peu pour achever le paiement de vos achats et vous enverra votre commande.