Commerce et alimentation – Codex Alimentarius renforce les normes nationales

Ce jour débute, au Pavé Antaninarenina, par le lancement officiel à l’échelle nationale du projet d’appui à la mise en œuvre du renforcement des structures, processus et systèmes du Codex.
Le Codex est une commission regroupant actuellement cent quatre pays, dont Madagascar, et qui œuvre dans le domaine du recueil des normes alimentaires internationales. Elle sert surtout de piliers du système de la sécurité sanitaire des aliments tout en adoptant le rôle de référentiels de base suivant les mesures établies dans l’accord sanitaire et phytosanitaire de l’organisation mondiale du commerce ou OMC. « L’objectif principal du Codex Alimentarius réside dans la protection des consommateurs et garantit la pratique loyale du commerce alimentaire », explique le docteur Miraho Felaniaina Rajemiari­moelisoa, présidente du comité national du Codex Alimentarius.

Éclaircissement
Dans un contexte où le processus de suivi du respect des normes devient de plus en plus ardu pour les autorités compétentes, cette ini­tiative de renforcement de capacité tombe à point nommé, et a été honorée par la participation des grandes lignes d’activités du Codex, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), ainsi que les structures nationales du Codex.
Une présentation des grandes lignes d’activités ainsi qu’une clarification des rôles de chaque entité prenante seront à l’ordre du jour avec notamment plusieurs activités prévues, comme des programmes de renforcement de capacités, des séances de sensibilisation, des participations aux travaux à l’international et le développement de la communication.
« L’expert qui assurera la formation, surtout axée sur les responsabilités spécifiques de chacun dans le Codex et sur l’importance de ce programme, est lui-même le vice-président de la Com­mission du Codex, nous espérons que cela pourra pallier les lacunes identifiées et capitaliser les acquis issus de l’outil de diagnostic des capacités nationales », conclut la présidente.

Harilalaina Rakotobe

Source : L’express de Madagascar

Abonnez-vous au magazine

* Champs obligatoires
*
*
*
*
En cliquant sur acheter, votre formulaire sera acheminé à nos représentants du service à la clientèle. Une personne communiquera avec vous sous peu pour achever le paiement de vos achats et vous enverra votre commande.