Emballage alimentaire, plus que du design !

Tous les designers rêvent de créer le parfait emballage alimentaire : attrayant, original, efficace et pratique qui rendra le produit irrésistible. Entre l’esthétisme de l’emballage et la quantité d’informations à transmettre, le défi est grand.

Afin de véhiculer l’identité visuelle de la marque, le type d’emballage retenu et le design sont primordiaux. Si vous souhaitez mettre en marché un nouveau produit ou revoir votre packaging, pensez retenir les services de professionnels reconnus en matière d’emballage alimentaire.

Un emballage propose une surface qui offre la possibilité pour une marque de communiquer avec les consommateurs. Étant donné le choix de plus en plus vaste offert en magasin, il est essentiel d’avoir une marque forte. Un emballage, par ses couleurs, sa forme et son style, permet de repérer plus facilement un produit et de le démarquer de ses concurrents dans les étalages.

C’est d’ailleurs dans cette optique que Voyou a réalisé l’emballage des Fettuccine de légumes de Saladexpress. Colorée et appétissante, la barquette met en valeur le produit frais ainsi qu’une recette qui donne envie aux consommateurs de le cuisiner.

Tout nouveaux, tout beaux
Un emballage emballant, c’est un emballage qui est beau. Les inspirations s’inscrivent dans les grands courants et mettent l’accent sur des styles au look vintage ou fait main, les écritures calligraphiques, sans oublier les images s’apparentant à des tatouages, les motifs géométriques, etc. Bref, concevez un design présentant un fort esthétisme. Un exemple de succès : les contenants des produits de l’entreprise québécoise Only Blue, conçus par Voyou. Ces tartinades à base de petits fruits d’ici ne contiennent pas de sucre et sont gorgées d’antioxydants. Le style de l’emballage, épuré et appétissant, met de l’avant les aspects haut de gamme, santé et plaisir du produit.

Jouer dans les règles !
Au Canada, l’étiquetage des produits alimentaires est encadré par une série d’exigences qui doivent être prises en compte dès le début du processus de création, car elles peuvent grandement affecter le design. La Food and Drug Administration (FDA) pour les produits destinés au marché américain, ainsi que, plus près de nous, l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) et le Bureau de la concurrence, ont des règles strictes qu’il importe de connaître et de respecter. D’ailleurs, Santé Canada a apporté en décembre 2016 des modifications au Règlement sur les aliments et drogues en matière d’étiquetage nutritionnel, de la liste des ingrédients et des colorants alimentaires. Des exigences qui visent à rendre l’étiquetage sur les aliments préemballés plus utile et plus facile à lire pour les consommateurs.

Une fois la marque, le nom du produit et les renseignements obligatoires disposés, le tout dans les deux langues officielles (plusieurs emballages n’ont qu’une seule façade bilingue), il ne reste que bien peu de place pour l’ajout d’allégations ou d’informations supplémentaires.

Une question de priorité
Pourtant, les consommateurs sont de plus en plus exigeants et désirent être informés honnêtement sur les aliments qu’ils consomment. L’ajout d’allégations en réponse aux attentes actuelles des consommateurs sur le plan de la nutrition, de la qualité ou encore de la protection de l’environnement est souvent une bonne façon de faire valoir les bienfaits du produit. Cependant, un packaging présente une surface limitée. Il est donc essentiel de prioriser et structurer l’information que nous désirons communiquer pour éviter de se retrouver avec un emballage visuellement chaotique et de l’information diluée. Mieux vaut n’y inscrire que l’information vraiment pertinente, mais bien en vue pour un maximum d’impact. Réalisés par l’agence, les sacs de maïs soufflé French Cancan en sont un bon exemple : la grande quantité d’informations aurait facilement pu diluer l’impact souhaité. En prenant soin de bien choisir, planifier et organiser l’information qui devait être véhiculée, la thématique joliment rétro, à la fois haut de gamme et accessible, conserve toute son importance.

En d’autres mots, un emballage réussi, ce n’est pas uniquement une belle enveloppe graphique réduisant ainsi le design à une fonction décorative. Une stratégie d’organisation de l’information est essentielle pour atteindre l’objectif d’une communication efficace et d’un visuel percutant qui saura faire sa place sur les tablettes. Une analyse du produit, de la marque et du marché permettra aux designers de créer un emballage qui frappera en plein dans le mille et rejoindra la clientèle visée.

Un conseil : faites comme vos consommateurs et agissez de manière avisée. Avant de confier un mandat, assurez-vous que l’agence retenue soit au fait des nombreuses normes et réglementations encadrant le packaging alimentaire. Une agence de publicité chevronnée saura vous guider, tant dans la définition du type d’emballage que dans la conception d’un design percutant.

Vous avez un projet ? Vous trouverez auprès de Voyou Bouffe tous les services essentiels au développement stratégique de votre marque. N’hésitez pas à communiquer avec nous!

voyou_onlyblue

voyou_sacs_frenchcancan

logo_voyou_final_20131-gros

Les commentaires sont fermés.