Rencontre Laurent Lessard-Lawrence MacAulay – Le ministre Lessard expose les priorités du Québec

À l’occasion d’une rencontre bilatérale avec son homologue fédéral, M. Lawrence MacAulay, qui s’est tenue à Montréal, le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. Laurent Lessard, a fait valoir les priorités du Québec dans les principaux dossiers qui relèvent des compétences conjointes d’Ottawa et de Québec.

Citation

« La rencontre d’aujourd’hui avec M. MacAulay s’est avérée des plus fructueuses. Elle nous a permis de faire le point sur des sujets sensibles qui exigent une grande coopération du gouvernement fédéral. La situation des travailleurs étrangers, le prochain cadre stratégique agricole, la renégociation de l’ALENA ainsi que les suites de l’Accord économique et commercial global entre le Canada et l’Union européenne ont nourri nos discussions. »

M. Laurent Lessard, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation

Vers la fin de la rencontre, M. Marcel Groleau, président de l’Union des producteurs agricoles, s’est joint aux ministres afin d’exposer son opinion sur différents sujets d’intérêt.

Faits saillants

  • Travailleurs étrangers : Le ministre a rappelé à son vis-à-vis fédéral le rôle essentiel des travailleurs étrangers pour les entreprises agricoles et les transformateurs alimentaires du Québec et il s’est assuré que le gouvernement fédéral comprend bien les retombées stratégiques de cette main-d’œuvre pour l’économie québécoise.
  • Prochain cadre stratégique agricole : En ce qui a trait à la gestion des risques de l’entreprise, qui représente un volet capital du prochain cadre stratégique agricole, M. Lessard a de nouveau souhaité une amélioration du programme Agri-stabilité. Au cours de la rencontre du 10 mai, le Québec a d’ailleurs donné son appui à une révision globale des programmes de gestion des risques qui serait bénéfique pour tout le secteur agricole canadien.Le ministre a aussi relevé que certaines sommes annoncées dans le dernier budget fédéral s’appliquent uniquement à des programmes qui ne font pas partie du cadre stratégique en agriculture. Il s’est dit préoccupé par la situation et a enjoint au gouvernement fédéral de clarifier les modalités d’accès à ces montants d’ici la prochaine rencontre des ministres fédéral, provinciaux et territoriaux qui aura lieu au mois de juillet.
  • Renégociation de l’ALENA : Si jamais l’ALENA fait l’objet d’une renégociation, le Québec souhaite que les provinces soient parties prenantes. À cet égard, M. Lessard a encore insisté sur l’importance du maintien de l’intégrité du système de la gestion de l’offre ainsi que sur la nécessité de maintenir l’accès au marché américain, alors que les États-Unis constituent le partenaire principal pour le commerce des produits bioalimentaires du Canada.Le ministre s’est donc réjoui de l’engagement de ses homologues du fédéral, des provinces et des territoires de maintenir l’intégrité du système de gestion de l’offre, lors de la rencontre du 10 mai.
  • Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne : Pour ce qui est de l’introduction des fromages européens au Canada à la suite de l’entrée en vigueur de l’AECG, le ministre a rappelé que le Québec s’attend à obtenir une part substantielle des contingents d’importation et à ce que les compensations annoncées par le gouvernement fédéral soient allouées à des acteurs concernés, notamment les fromagers québécois.

Les commentaires sont fermés.