LE QUÉBEC DANS NOS VERRES

Un regroupement de producteurs de boissons alcoolisées du Québec demande aux élus de l’Assemblée nationale de poursuivre la démarche entamée en juin dernier en apportant les changements législatifs qui s’imposent pour permettre l’accessibilité aux produits du Québec, par un développement accru du réseau de distribution des vins, cidres et autres boissons alcoolisées fabriqués ici.

Le regroupement demande qu’il soit prévu, dans la mission de la SAQ, de faire la promotion des vins, cidres et boissons alcooliques fabriqués au Québec; que les producteurs de vins, cidres et boissons alcooliques puissent vendre leurs produits aux restaurants «Apportez votre vin»; que les producteurs artisanaux puissent vendre leurs vins, cidres et boissons alcooliques directement aux épiceries; et, qu’un permis de distillerie artisanale soit créé afin de fabriquer de l’alcool et des spiritueux à partir de la matière première et des résidus de la vigne.

Les vins du Québec représentent moins de 1% des ventes à la SAQ tandis que les vins ontariens représentent pour leur part plus de 40% des ventes de la LCBO : <Le marché des alcools du Québec est en pleine expansion et nous avons des centaines de produits de qualité à offrir aux consommateurs. Ils doivent pouvoir les trouver facilement et nous avons besoin de l’appui des législateurs et de la SAQ pour ce faire» affirme M. Scieur, propriétaire du Cep d’Argent.

Le regroupement, qui rassemble près d’une centaine de producteurs de boissons alcoolisées de toutes les régions du Québec, incite les consommateurs québécois à se mobiliser et faire pression auprès de leur député de l’Assemblée nationale pour qu’ils garantissent une plus grande accessibilité aux produits d’ici, que ce soit à proximité des marchés de consommation, en région ou dans les grands centres. Cette initiative pourrait s’inscrire notamment dans la Politique de souveraineté alimentaire lancée par le gouvernement du Québec en mai dernier.

La page Facebook a été créée où les consommateurs et groupes d’intérêt qui le souhaitent, pourront donner leur appui à cette initiative.

Les commentaires sont fermés.