Le gouvernement du Canada investit plus de 11 millions de dollars pour promouvoir l’innovation et la croissance dans le secteur vinicole canadien

Le secteur vinicole du Canada est en croissance, ayant généré des revenus de 1,2 milliard de dollars en 2016, et employant plus de 5 600 personnes. Les vinificateurs et les viticulteurs partout au pays s’emploient ardemment à faire prospérer leurs entreprises dans le climat canadien et à innover à mesure que croît l’industrie.

Le député Stephen Fuhr (Kelowna Lake Country) s’est adressé aujourd’hui à l’assemblée générale de l’Association des vignerons du Canada. Il a répété que le gouvernement du Canada appuie l’industrie du vin et du raisin au moyen de trois investissements clés. Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Lawrence MacAulay, a déjà annoncé ces investissements le 4 juillet 2018, à Niagara on the Lake, en Ontario.

M. Fuhr a souligné la contribution du gouvernement du Canada, d’un montant maximal de 8,4 millions de dollars, au Réseau canadien de certification de la vigne (RCCV) dans le cadre du Partenariat canadien pour l’agriculture, Agri-science, volet des grappes. C’est la première fois que des organisations productrices de raisins et de vins du pays se réunissent, en tant que RCCV, pour mettre sur pied une grappe nationale de recherche qui se consacrera à faire progresser l’industrie canadienne du raisin et du vin.

Cet investissement dans la recherche, qui comprend un montant supplémentaire maximal de 3,7 millions de dollars de l’industrie, aidera les viticulteurs à mieux protéger leurs cultures, à mettre à l’essai de nouvelles variétés de vignes et à analyser les pratiques de culture plus écologiques dans les vignobles canadiens.

M. Fuhr a également félicité l’Association des vignerons du Canada d’avoir achevé un projet de 1,5 million de dollars dans le cadre du programme Agri-marketing de Cultivons l’avenir 2. Ce financement a aidé l’industrie vinicole canadienne à consolider la réputation internationale du Canada en tant que producteur de vin en climat frais par des activités de développement des marchés et de promotion du commerce, et a contribué au lancement de l’image de marque des vins canadiens.

En outre, M. Fuhr a mentionné l’investissement supplémentaire de 1,5 million de dollars sur trois ans pour l’Association des vignerons du Canada dans le cadre du programme Agri-marketing du Partenariat canadien pour l’agriculture. Le financement aidera l’industrie à mener diverses activités, comme la participation à des salons professionnels, des missions et des campagnes de promotion dans des marchés traditionnels comme les États-Unis, le Royaume-Uni et la Chine, ainsi que la participation de l’Association à des événements de promotion du commerce international.

La participation de M. Fuhr à cet événement s’est faite dans le cadre de la tournée nationale « Agriculture canadienne en croissance » du ministre MacAulay, laquelle a commencé au Québec il y a deux semaines et se terminera en Colombie-Britannique le 17 juillet. Le ministre MacAulay rencontre des agriculteurs, des transformateurs et des dirigeants du secteur et participe à des événements agricoles ruraux pour promouvoir les programmes et les investissements stratégiques en agriculture du gouvernement fédéral, dont ceux lancés récemment dans le cadre du Partenariat canadien pour l’agriculture, et expliquer comment ils renforceront le secteur canadien et le rendront encore plus innovateur.


« Je suis ravi d’avoir lancé la toute première grappe de recherche sur le raisin et le vin du Canada. Notre industrie du raisin et du vin a un effet positif sur l’économie canadienne, et elle continue de croître. Cette grappe permettra de maintenir le succès des vins canadiens en appuyant la recherche qui améliore la qualité des vins et les pratiques de gestion environnementale des vignobles, tient compte des obstacles auxquels se heurte l’industrie et mise sur la réputation internationale du Canada en tant que producteur de vin en climat frais. »

- Lawrence MacAulay, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire

« Je suis heureux de m’adresser à l’Association des vignerons du Canada et à l’Institut du vin de la Colombie‑Britannique aujourd’hui pour souligner le travail concerté accompli par le gouvernement du Canada, les provinces et l’industrie pour appuyer les viticulteurs et les viniculteurs. Cette aide financière contribuera à la croissance durable de l’industrie du vin et du raisin de la Colombie-Britannique et assurera une stabilité économique pour les viticulteurs et les viniculteurs. »
- Stephen Fuhr, député de Kelowna‑Lake Country

« C’est la première fois que les quatre provinces productrices de vignes conjuguent leurs efforts pour former la grappe canadienne de la science de la vigne et du vin. La recherche joue un rôle important dans l’amélioration continue de la qualité de la vigne et du vin et dans la réduction de l’empreinte écologique de l’ensemble du cycle de production. Nous sommes très reconnaissants de l’investissement fait par le gouvernement du Canada et le ministre MacAulay pour veiller au succès continu de l’industrie canadienne du raisin et du vin. »
- Hans Buchler, président, Réseau canadien de certification de la vigne

« Au nom de l’industrie vinicole canadienne, cet apport de 1,5 million de dollars sur trois ans d’Agriculture et Agroalimentaire Canada contribue grandement à l’établissement de la marque canadienne pour nos vins canadiens exceptionnels. De la Colombie-Britannique jusqu’à la Nouvelle-Écosse, en passant par l’Ontario et le Québec, les viticulteurs canadiens cultivent et produisent des vins qui se font concurrence et qui gagnent dans les marchés internationaux. »
- Dan Paszkowski, président et chef de la direction, Association des vignerons du Canada

Les commentaires sont fermés.