Programme d’appui aux fromageries – Québec lance un nouveau programme de 5,5 millions de dollars

Le gouvernement du Québec annonce la création du Programme d’appui aux fromageries. Ce nouveau programme vise à appuyer le développement des fromageries québécoises qui transforment moins de cinq millions de litres de lait annuellement pour leur permettre d’améliorer leur compétitivité et de mieux s’adapter aux nouvelles conditions d’affaires engendrées par la conclusion de l’Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne.

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. Laurent Lessard, en a fait l’annonce en précisant que le Programme permettra de financer des projets destinés à optimiser la capacité de production des fromageries, à améliorer leur rentabilité ainsi qu’à accroître l’efficacité des opérations et des activités de fabrication.

« À la suite de l’entrée en vigueur de l’AECG, les entreprises d’ici auront un accès privilégié à un marché de 500 millions de consommateurs. Cet accord favorisera le développement économique en stimulant les exportations québécoises de produits alimentaires. Dans ce nouvel environnement d’affaires, ce programme aidera les fromageries québécoises à consolider leur développement, à améliorer leur compétitivité et à se démarquer sur les marchés. »
M. Laurent Lessard, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation

Faits saillants
• Le Programme d’appui aux fromageries est d’une durée de trois ans et il comporte deux volets. Le premier a trait à la mise en œuvre des priorités de développement de l’entreprise et le second concerne la réalisation de projets structurants pour le secteur.
• L’industrie laitière est le deuxième secteur bioalimentaire en importance au Québec pour ce qui est de la valeur des ventes.
• En 2017, le Québec a fabriqué 56 % du volume des fromages de spécialité canadiens.
• Le Québec compte une centaine de fromageries. Celles qui transforment moins de 5 millions de litres de lait annuellement composent plus de 85 % de l’ensemble de ces établissements.
• Le Centre d’expertise fromagère du Québec est l’organisme mandaté pour assurer la réalisation d’un diagnostic complet de l’entreprise ou pour bonifier un diagnostic incomplet.
• L’opération a pour objet de déterminer et de prioriser les mesures à mettre en place en vue d’améliorer le rendement des fromageries.

Les commentaires sont fermés.