CULTIVONS L’AVENIR 2 : PRÈS DE 300 M$ POUR LE QUÉBEC

Le ministre fédéral de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire Gerry Ritz et le ministre provincial François Gendron ont annoncé l’entrée en vigueur de Cultivons l’avenir 2 au Québec. L’Accord bilatéral de mise en œuvre de Cultivons l’avenir 2 comporte des programmes totalisant 293 millions de dollars en soutien du secteur agricole et agroalimentaire du Québec.

« Notre gouvernement continue de mettre l’accent sur la création d’emplois, la croissance et la prospérité à long terme dans l’intérêt du secteur agricole et agroalimentaire du Québec, a déclaré le ministre Ritz. Le cadre Cultivons l’avenir 2 offre des programmes flexibles et innovateurs aux agriculteurs infatigables du Québec afin de leur donner les outils dont ils ont besoin pour demeurer compétitifs et conquérir de nouveaux marchés ».

« Les producteurs agricoles et les transformateurs d’aliments du Québec sont parmi les meilleurs au monde, a affirmé l’honorable Maxime Bernier, ministre d’État (Petites entreprises et Tourisme, et Agriculture). Le cadre bilatéral Cultivons l’avenir 2 reconnaît que l’innovation, la productivité et la compétitivité accrues sont les principaux moteurs du secteur agricole et agroalimentaire du Québec. »

« L’Accord bilatéral Cultivons l’avenir 2 que nous avons conclu offre la flexibilité nécessaire pour permettre au Québec d’élaborer des programmes qui lui sont propres et qui appuient le secteur agricole et agroalimentaire », a indiqué M. François Gendron.

Pour le Québec, les sommes engagées en vertu de l’accord serviront à réaliser huit grands types de programmes destinés au secteur agricole et au secteur de la transformation alimentaire. Ces programmes sont axés sur les éléments suivants : la recherche et l’innovation dans l’agroalimentaire; l’environnement; l’accompagnement des entreprises; la diversification et le développement des marchés de proximité; le soutien des projets sectoriels de développement; la traçabilité; l’adaptation des entreprises; les systèmes d’assurance relatifs à la salubrité des aliments, à la biosécurité, à la traçabilité et au bien-être animal.

Un montant de près de 27 millions de dollars de fonds fédéraux sera consacré spécifiquement au programme Prime Vert que le gouvernement a annoncé le 10 mai 2013. Également, les deux gouvernements consacreront une somme totale de près de 90 millions de dollars pour l’accompagnement des entreprises agricoles et agroalimentaires et l’appui à l’offre de services conseils pour favoriser une performance accrue des entreprises.

Sources : MAPAQ, Agriculture et Agroalimentaire Canada

Les commentaires sont fermés.