Protection de l’environnement – Québec accorde des aides financières totalisant 414 260 $ à quatre entreprises et organismes de la région du Bas-Saint-Laurent

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. André Lamontagne, annonce que le gouvernement du Québec versera des aides financières pouvant atteindre la somme de 414 260 $ à quatre organismes et entreprises de la région du Bas-Saint-Laurent pour la réalisation de cinq projets dans le cadre du programme Prime-Vert. Ce programme du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) vise à aider les entreprises agricoles et les autres acteurs du secteur bioalimentaire à travailler dans le souci de la protection de l’environnement, un des principes fondamentaux du développement durable.

• L’Organisme de bassins versants du Nord-Est du Bas-Saint-Laurent obtient 89 964 $ pour son projet « Rivière centrale : corridor de liberté et pratiques agricoles de conservation des sols et de l’eau ».
• Développement agricole des Basques obtient 100 000 $ pour son projet « Le diagnostic et la réduction des gaz à effet de serre des entreprises agricoles du Bas-Saint-Laurent ».
• Développement agricole des Basques obtient également 97 710 $ pour son projet « Étude de différentes pratiques agroenvironnementales pour réduire la dégradation des sols lors de la remise en culture de terres agricoles dévalorisées ».
• Groupe Pousse-Vert de Saint-Arsène obtient 76 587 $ pour son projet « Stratégies de gestion des champs et des pesticides afin d’atteindre la cible gouvernementale de réduction de 25 % des IRE (indice de risque pour l’environnement) et IRS (indice de risque pour la santé) dans la pomme de terre ».
• Le Club de gestion des sols du Témiscouata obtient 50 000 $ pour son projet « Santé des sols et cultures de couvertures : Passons à l’action au Témiscouata ».

« Notre territoire est une ressource précieuse. Nous devons en prendre soin et le garder en santé, tant pour nous que pour les générations qui nous suivent. Soutenir les initiatives qui permettent de produire nos aliments dans une perspective de développement durable est une priorité pour notre gouvernement. Aider les partenaires du secteur bioalimentaire à préserver notre environnement tout en restant compétitifs est un geste que nous posons pour nos enfants, tout en stimulant l’investissement dans la région du Bas-Saint-Laurent. »
M. André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation

Faits saillants
• Le programme Prime-Vert s’adresse, selon les volets, aux entreprises agricoles ou aux organismes reconnus par le MAPAQ.
• Pour l’année 2019-2020, le gouvernement du Québec investit 21,6 millions de dollars dans le programme Prime-Vert. Il convient de noter que le Volet 1 du Programme est financé dans le cadre du Partenariat canadien pour l’agriculture.

Les commentaires sont fermés.