NOUVELLE USINE DE 6,5 M$ POUR NATUR+L XTD

Investissement majeur dans la Cité de la biotechnologie de Saint-Hyacinthe

La Cité de la biotechnologie agroalimentaire, vétérinaire et agroenvironnementale de Saint-Hyacinthe et la direction de l’entreprise Natur+L XTD ont confirmé la réalisation d’un investissement de plus de 6,5 millions de dollars afin d’implanter une nouvelle usine de production au cœur du parc technologique maskoutain.

Implantée dans la région depuis 2011, l’usine actuelle de Natur+L XTD fonctionne déjà à pleine capacité. Elle est la seule entreprise au Canada à offrir le service d’impartition de pascalisation à l’intention des entreprises agroalimentaires. Son procédé permet de prolonger la durée de vie des produits agroalimentaires et de réduire l’utilisation d’agents de conservation ou d’autres additifs chimiques en les soumettant à de fortes pressions.

Les nouvelles installations, qui seront situées sur la rue José-Maria-Rosell, accueilleront de nouveaux équipements pour l’entreprise sur une superficie de près de 20 000 pieds carrés. Celles-ci permettront d’accroître considérablement la capacité de production de l’usine qui sera conforme aux normes HACCP. En plus de maintenir les 22 emplois déjà existants au sein de l’entreprise, le projet permettra la création de quelque 20 nouveaux postes.

Le président de Natur+L XTD s’est dit heureux de pouvoir poursuivre son développement dans la Technopole agroalimentaire. « La construction d’une nouvelle usine était rendue nécessaire par la forte demande de l’industrie pour nos services. Grâce à l’appui de la Cité de la biotechnologie, nous pourrons poursuivre notre phase d’expansion à Saint-Hyacinthe et devenir les leaders au pays dans notre secteur d’activité », a-t-il souligné.

La Cité de la biotechnologie investira près de 3 millions de dollars pour la construction du bâtiment qui accueillera les opérations de l’entreprise et dont elle sera propriétaire.

« La présence chez nous d’une entreprise comme Natur+L XTD est un atout considérable pour un pôle agroalimentaire comme Saint-Hyacinthe. Les services qui sont offerts par celle-ci constituent un pouvoir attractif intéressant pour de nouvelles entreprises agroalimentaires et un outil majeur pour celles déjà installées. Nous remercions la direction de l’entreprise d’avoir choisi Saint-Hyacinthe et son parc technologique pour poursuivre son développement » a mentionné le directeur de la Cité de la biotechnologie, Mario De Tilly.

Les travaux de construction, qui sont déjà en cours, seront réalisés par Gestion et Construction Girel selon les plans de JCF Architecte. Ceux-ci ont déjà débuté et devraient se terminer en mars. La nouvelle usine devrait être opérationnelle dès le printemps prochain.

Source : http://www.cld-lesmaskoutains.qc.ca/client/page2.asp?page=312&clef=27&clef2=9

Les commentaires sont fermés.