Des emplois vacants au menu du monde de la restauration

Si rien n’est fait rapidement, le domaine de la restauration sera touché par une grave pénurie de main-d’œuvre au cours de la prochaine décennie.

Sachant que 43% des emplois dans les services de restauration sont occupés par des personnes âgées de moins de 25 ans, la situation est très inquiétante. En effet, on prévoit une décroissance importante de 9% de ce bassin de travailleurs d’ici 2025.

Proactive, la Fondation de l’Association Restauration Québec (ARQ) a décidé d’allumer les ronds du poêle afin de réagir à cette situation alarmante. Elle est bien consciente que seul un ensemble de mesures palliatives permettra d’améliorer la situation actuelle.



Ainsi, l’ARQ souhaite, entre autres, recueillir, 50 000 $ sous forme de dons. Cet argent recueilli permettra, entre autres, à faire rayonner davantage les professions de la restauration et d’offrir des bourses à des étudiants du secteur de la restauration et de l’hôtellerie.

L’an dernier, la Fondation ARQ avait remis 47 050 $ à 95 étudiants québécois de tout âge qui ont été encouragés à persévérer à compléter leur apprentissage et devenir les leaders de la restauration de demain.



statistiques

Les commentaires sont fermés.