DES PRODUITS TRANSFORMÉS AUX SAVEURS D’ORIGINA

Les épices d’Origina, la marque déposée de la Coopérative forestière Girardville, s’ajoutent de plus en plus aux recettes de produits transformés dans les secteurs de la boucherie-charcuterie, des plats préparés, des microbrasseries ou encore de la chocolaterie. La demande pour ces produits s’agrandit, particulièrement dans la province et en Ontario.

Depuis le début de ses opération en novembre 2009, d’Origina offre des épices en grande quantité aux restaurateurs et aux transformateurs. La Microbrasserie du Lac-St-Jean, établie à St-Gédéon, les adopte depuis maintenant six ans dans ses quatre variétés de bière.  La Cache à Épices, la toute première aux épices boréales d’Origina, est une brune sans houblon (6,5 %) aux Graines de myrica et Poivre des dunes. Elle rappelle au nez et au goût les épices douces, la vanille et la cardamome.  Elle a été médaillée d’or, Grands prix canadiens de la bière en 2011. La Mirochipou est une bière (7,2%) aux Graines de myrica. Mirochipou est le nom innu de la Belle Rivière, sur les bords de laquelle pousse le myrique baumier. Cet aromate donne à la bière un fin parfum de résineux, à l’amertume citronnée. Et enfin, La Fleurette,  une blanche (5%) aux fleurs boréales d’Origina, légèrement amère aux effluves de rosier sauvage et d’autres floraisons secrètes. Ces 3 bières sont le fruit d’un partenariat avec les épices d’Origina qui permettent d’élargir les horizons du terroir brassicole de la Microbrasserie du Lac-St-Jean.

La Boucherie Charcuterie Perron, établie à St-Prime au Lac-St-Jean, a recemment mis en marché une toute nouvelle longe de porc fumée au bois d’érable en Mai 2013, un produit entièrement régional.

Les porcs utilisés proviennent de la coopérative Nutrinor; nourris de grains de la région du Lac, élevés, abattus et transformés en région. La longe de porc est totalement dégraissée, ensuite marinée pendant 24h dans un mélange de saumure avant d’être recouverte d’un mélange d’épices dont le Poivre des dunes d’Origina. La longe de porc est finalement fumée pendant 6 heures selon une méthode traditionnelle et artisanale.

100% locales et bio

Les épices d’Origina sont intéressantes pour les producteurs régionaux car elles sont biologiques et 100% locales mais également disponibles en quantité suffisante pour permettre un approvisionnement durable et de qualité stable. En effet, la capacité et la sécurité de l’approvisionnement a été stabilisé depuis 2010-2011  et est aujourd’hui consolidé par l’adhésion à la Coopérative de solidarité des Produits Forestiers Non Ligneux (PFNL) du Québec; l’objectif de la Coopérative étant de structurer l’approvisionnement et la mise en marché des PFNLs au Québec par une offre garantie de produits destinés à la vente ou à la transformation. Le tout dans un but commun de générer de l’activité économique et de favoriser la création d’emploi.

Elles sont également attirantes pour les restaurateurs et traiteurs se spécialisant dans la cuisine santé-bien-être, les produits sans-gluten, la cuisine ayant une éthique vegan, etc… En effet, d’Origina s’est concentré sur la recherche et développement des saveurs de chaque plante tout en sachant qu’elles ont toutes des propriétés thérapeutiques certaines, ce dont les Amérindiens eux-mêmes ont découvert jadis et ont mis en pratique dans leurs communautés.

Les épices d’Origina qui sont des racines, feuilles, fleurs cueillies à la main dans la forêt boréale sont également en demande dans le secteur de la cosmétique, de l’herboristerie, de l’aromathérapie, de la pharmaceutique, etc…

De  nouveaux partenariats entre d’Origina et plusieurs producteurs et transformateurs devraient s’ensuivre cette année et dans les années à suivre permettant l’élargissement de l’offre de produits régionaux et permettant la dégustation de ces délicieuses saveurs boréales sous formes diverses et variées.

SOURCE : D’ORGINIA

Photo à la une : les produits de la Microbrasserie du Lac-St-Jean et de la Boucherie Charcuterie Perron.

Les commentaires sont fermés.