Distillerie NOROI : une nouvelle entreprise inaugurée à Saint-Hyacinthe

Sur la photo: Chantal Soucy, députée de Saint-Hyacinthe à l’Assemblée nationale, Jonathan Robin, président de Distillerie NOROI, Brigitte Sansoucy, députée de Saint-Hyacinthe-Bagot à la Chambre des communes, et André Barnabé, directeur général de Saint-Hyacinthe Technopole

La Distillerie NOROI vient d’inaugurer officiellement ses installations dans le parc industriel Olivier-Chalifoux de Saint-Hyacinthe. Il s’agit donc d’une nouvelle entreprise de transformation alimentaire qui s’installe sur le territoire de Saint-Hyacinthe Technopole et qui devient, ainsi, la toute première distillerie maskoutaine.

Grâce à un investissement de l’ordre de 2,5 millions de dollars, Distillerie NOROI produit déjà plusieurs boissons dont un dry gin, une liqueur d’orange, un bitter à l’orange et un prêt-à-boire estival, à son usine aménagée sur le boulevard Choquette.

L’équipe de NOROI a conçu un alambic qui distille à froid, avec une technologie qui est unique au monde. Cet équipement est le résultat de deux années de recherche et développement et est entièrement fabriqué en verre afin d’éviter toute paroi poreuse pouvant altérer le goût des produits. Grâce à un système sous vide, il permet de diminuer le point d’ébullition du mélange d’eau, d’alcool et d’aromates sous la barre de 0 degré Celcius. Ce dernier a été adapté en y intégrant un serpentin à l’azote liquide pouvant atteindre une température de -185 degrés Celsius, indispensable pour permettre une condensation à basse température.

L’histoire de la distillerie NOROI commence à l’automne 2015, alors que le président fondateur de l’entreprise, Jonathan Robin, a l’idée de produire le gin le plus innovateur au monde. En mars 2016, ce dernier a rencontré l’inventeur du premier alambic à froid, l’écossais Matthew Pauley, afin d’évaluer la possibilité de concevoir un gin avec cette technologie ici, au Québec.

« L’idée, avec la distillation sous vide, c’est qu’elle permet de distiller l’alcool et les aromates sous la barre du zéro degré Celsius. Cela préserve les molécules sensibles à la chaleur et maintient des propriétés olfactives incomparables ! », a précisé monsieur Robin.

D’une superficie de 3 500 pieds carrés, la nouvelle usine emploie déjà 5 personnes. Les boissons qui y sont produites seront disponibles au grand public, mais aussi, selon le cas, commercialisées auprès de la clientèle de l’hôtellerie et de la restauration. Le dry gin est disponible dès aujourd’hui à la SAQ et d’autres produits le seront en cours d’année.

L’entreprise a reçu l’appui de l’équipe de Saint-Hyacinthe Technopole à toutes les étapes de son démarrage. Elle a aussi eu le support du programme d’aide à la recherche industrielle du Centre national de recherches Canada afin de valider son produit et ses procédés de production.

Déjà des prix internationaux
Avant même le début de leur commercialisation, le gin et la liqueur d’orange de Distillerie NOROI ont été présentés au World Spirit Award 2019. Ceux-ci ont remporté, le 22 mars dernier, une médaille d’or et une double or dans leur catégorie respective. Une récompense accueillie avec beaucoup de fierté par toute l’équipe de l’entreprise qui s’active déjà au développement de nouveaux produits, dont un cooler prêt-à-boire en canette à la vodka-citron-lime, sans sucre et avec seulement 80 calories, qui devrait être introduit à sa gamme au début du mois d’avril.

« Rien n’est impossible chez NOROI et c’est cette volonté de révolutionner le monde des distilleries qui alimente la créativité de notre équipe à produire des eaux-de-vie qui ne se trouvent pas ailleurs », a conclu monsieur Robin.

Les commentaires sont fermés.