En direct du 5e sommet FOOD & BEVERAGE à Toronto

Canada’s Food Report Card 2016 – Provincial Peformance.

Par le Conference Board du Canada et le Center for Food in Canada.

Le rapport annuel présente des données de performance  interprovinciales en fonction de cinq domaines: prospérité industrielle, alimentation, salubrité, sécurité et développement durable.  Il s’agit ici du rapport préliminaire car la version finale sera publiée en 2017.

Faits saillants préliminaires :

Indicateurs positifs:

- Le Québec est la province dont les entreprises investissent le plus en R&D per capita

- Les Québécois sont ceux qui ont la moins grande proportion de déficience en vitamine A , vitamine D et fer (à l’exception de la vitamines D chez les hommes).

- Les Québécois sont parmi ceux présentant le moins haut taux d’obésité, de diagnostic d’hypertension et de maladies gastro-intestinales.

- Le plus bas taux de rappel d’aliments per capita est au Québec

- Le Québec est la province avec le moins fort taux de familles monoparentales.

- Le Québec et la Nouvelle-Écosse sont les provinces avec le plus grand nombre d’épiceries per capita.

- Le Québec et l’Alberta sont les provinces ayant le moins recours à l’aide des banques alimentaires per capita

- Le Québec et l’Ile du Prince Édouard sont les provinces ayant le plus haut taux d’amélioration de la performance environnementale.

- Le Québec est la province ayant la plus grande proportion de fermes avec un plan de gestion environnementale.

Indicateurs négatifs:

- Le Québec est une des provinces qui exporte le moins per capita

- Les adolescents québécois (gars et filles) sont ceux qui consomment le plus de calories dans leur alimentation

- Les Québécois et les habitants de CB sont ceux qui mangent le moins de fruits et légumes

- Les Québécois sont ceux qui consomment le plus de sodium dans leur alimentation

- La moitié des canadiens ne sont pas en mesure de comprendre les informations sur les étiquettes des aliments.  Les Québécois sont dans la moyenne faible.

- Les Québécois sont ceux qui consomment proportionnellement le plus de gras saturés (% de l’apport énergétique)

- Les Québécois sont ceux qui consomment le plus de sucres ajoutés aux aliments

- Les Québécois sont parmi ceux qui gaspillent le plus les aliments (sur-achat d’aliments qui se retrouvent dans les déchets).

Les commentaires sont fermés.