Le Curieux Vino est lancé !

Après deux ans d’existence, le lancement de plusieurs Curieux Produits québécois et l’arrivée remarquée du Curieux café moussonné l’automne dernier, une aventure vinicole se dessine tout naturellement pour Christian Bégin et sa Curieuse Compagnie. En complicité avec la maison de vins Louis Roche (Géraldine et André Beaulieu), Curieuse Compagnie emprunte le chemin de la vigne. Du Curieux Vino sur les tables québécoises ?

image002

Hé oui ! Le 4 juillet 2019 « Le rouge de Jean-François » et « Le blanc de Philippe » feront leur arrivée dans plusieurs succursales SAQ du Québec et sur SAQ.com

DERRIÈRE CHAQUE VIN IL Y A UN VIGNERON
Curieuse Compagnie a crée une branche autonome et s’est lancée sur le territoire français pour cette première incursion dans le monde du vin. Afin d’offrir des produits qui ont du sens et une âme, elle a choisi d’endosser et de faire découvrir deux vignerons qui travaillent dans les règles de l’art. Cela garanti un Curieux Vino accessible qui répond aux critères de qualité exceptionnels dans la gamme proposée.

« Pour chaque vin, nous sommes allés à la rencontre du vigneron (nous arrivons avec un rouge et un blanc) afin de nous assurer de la façon dont il vinifie mais aussi et surtout afin de pouvoir mettre un visage sur le vin. Pour ma part, et depuis des années, j’ai toujours soutenu l’importance capitale de rétablir le lien entre les produits et celles et ceux qui les produisent. “Quand ont peut mettre un visage sur une carotte, elle ne goutte pas pareil !” C’est un peu mon motto. Pour donner du sens à l’aventure vinicole, cette rencontre était incontournable, elle en constitue le socle. » — Christian Bégin

image004

Dans cet esprit, pour mettre en valeur le travail des vignerons, Mario Mercier et l’équipe de Compagnie et cie ont conçu l’image du Curieux Vino avec une proposition d’étiquette audacieuse ! Jean-François Gratton de Shoot Studio a réalisé les photographies.

D’ABORD LA FRANCE, LE QUÉBEC ENSUITE
Pour des questions purement économiques et d’accessibilité à des volumes permettant la rentabilité de l’entreprise, les premiers pas de Curieuse Compagnie se font sur le Vieux Continent. Si l’expérience est concluante, si les Curieux Vino arrivent à aller à la rencontre des gens d’ici, il est à parier que Curieuse Compagnie sera mieux en mesure de déployer ses ailes sur notre territoire. La Curieuse Compagnie n’exclut donc aucunement la possibilité de poursuivre sa mission première, celle de soutenir de entreprises d’ici, et le souhaite vivement d’ailleurs.

Les commentaires sont fermés.