Metro adopte une politique d’achat local

METRO INC. a annoncé mercredi dernier l’adoption d’une politique d’achat local de ses produits agroalimentaires. Cette nouvelle initiative s’inscrit dans la démarche globale de responsabilité d’entreprise de METRO et entre en vigueur dès maintenant. La première phase de sa mise en oeuvre, qui s’échelonnera jusqu’en 2015, débutera dans les supermarchés de METRO au Québec et sera par la suite adaptée pour le marché de l’Ontario.

Cette nouvelle politique vise à optimiser l’accessibilité et la promotion des produits locaux. En l’implantant, METRO fournit des orientations pour structurer ses actions et celles des acteurs de l’industrie, et prévoit étroitement collaborer avec ces derniers. La politique repose sur les trois principes directeurs suivants et vise à faire de METRO :

  1. Une vitrine de choix pour les produits régionaux : accroître la présence et la visibilité des produits
    régionaux dans nos magasins;
  2. Un partenaire privilégié d’Aliments du Québec : jouer un rôle de chef de file pour promouvoir les produits agroalimentaires québécois en s’appuyant sur les deux certifications qui garantissent leur origine québécoise : Aliments du Québec et Aliments préparés au Québec;
  3. Le principal allié des fournisseurs innovants du Québec : optimiser les relations de METRO avec les fournisseurs québécois innovants.

Dans un contexte où l’achat local fait l’objet de nombreux critères et définitions, METRO a entrepris une démarche rigoureuse de consultation et d’analyse des pratiques structurantes existantes pour élaborer sa politique. Le tout amène METRO à proposer à ses parties prenantes des définitions claires permettant de bien comprendre ce que METRO entend par un produit ou un fournisseurs régional, un produit ou un fournisseur d’envergure provinciale et un produit ou un fournisseur innovant.

« METRO est bien ancrée dans toutes les régions du Québec depuis 65 ans. L’achat local fait déjà partie de notre quotidien. Avec cette nouvelle politique, on vient davantage se structurer et renforcer notre engagement. Mais aussi, nous partageons de façon claire ce que nous voulons accomplir pour le secteur agroalimentaire et l’économie d’ici », a déclaré M. Christian Bourbonnière, vice-président principal, division du Québec.

L’achat local : un levier pour l’approvisionnement responsable

L’approche de responsabilité de l’entreprise prend en compte les enjeux et tendances ayant une incidence sur son secteur et ses activités. Sa politique d’achat local vient donc s’appuyer sur les réalités du milieu agroalimentaire. Ses consultations et revue des pratiques existantes leur ont confirmé que les produits et fournisseurs locaux sont importants pour leur clientèle, leurs employés, les communautés où ils sont installés, ainsi que pour les acteurs de l’industrie agroalimentaire.

L’achat local contribue au développement socioéconomique des régions et METRO y a accordé une place prioritaire dans sa politique. Sur le plan environnemental, l’achat local constitue une voie potentielle de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) associées aux transports. METRO verra donc aussi à implanter des initiatives à ce chapitre. L’achat local est ainsi un des leviers de l’approvisionnement responsable et vient s’ajouter aux multiples autres initiatives de l’entreprise, dont sa politique de pêche durable et sa gamme de produits Irresistibles Mieux-être qui encourage la saine alimentation.

« Notre volonté est de mobiliser nos employés, marchands, partenaires et fournisseurs afin qu’ils facilitent l’accès aux produits locaux. À titre de grand distributeur alimentaire ayant son siège social au Québec, nous sommes convaincus que nous pouvons faire une réelle différence pour les producteurs d’ici et pour répondre aux besoins de nos clients », a indiqué M. Serge Boulanger, vice-président principal, Centrales nationales d’achats et marques privées.

Pour implanter cette politique, METRO misera sur la collaboration continue avec ses parties prenantes, le suivi des résultats à l’aide d’indicateurs permettant de documenter l’impact de cette politique, ainsi que la mobilisation de ses équipes pour atteindre ses objectifs.

« Nous sommes heureux de pouvoir compter sur l’appui de METRO pour faciliter l’identification en tablettes et en circulaire avec les logos Aliments du Québec et Aliments préparés au Québec. En accentuant ses efforts de promotion des produits du Québec, METRO permettra des retombées concrètes pour les entreprises d’ici qui l’approvisionnent. C’est l’ensemble de la collectivité qui pourra bénéficier d’entreprises plus fortes et prospères. », a souligné Marie Beaudry, directrice générale, Aliments du Québec.

« La politique d’achat local de METRO est une bonne nouvelle pour les transformateurs bioalimentaires du Québec, qui auront ainsi une vitrine de choix pour présenter aux consommateurs leurs produits innovants et locaux. », d’annoncer Sylvie Cloutier, Présidente-directrice générale du Conseil de la transformation alimentaire et des produits de consommation (CTAC).

La politique d’achat local de METRO peut être consultée sur le site internet corporatif de METRO.
Cliquez ici pour la consulter.

Source : METRO INC.

Les commentaires sont fermés.