La Fondation Walmart annonce une nouvelle série de subventions offertes aux entreprises canadiennes axées sur la réduction des déchets alimentaires

La Fondation Walmart a annoncé aujourd’hui qu’elle mettra 1,5 million de dollars américains (1,89 million de dollars canadiens) à la disposition des organismes sans but lucratif admissibles pour financer leurs projets de réduction des déchets alimentaires au Canada. La Fondation Walmart invite les organismes qualifiés qui ont de l’expérience dans l’élaboration, la présentation et la mise en œuvre de programmes de réduction des déchets alimentaires à lui soumettre leurs propositions. Les demandes de subvention se situant entre 300 000 $ et 1 000 000 $ américains seront prises en considération.

Cette initiative s’insère dans l’engagement de la Fondation Walmart d’attribuer 15 M$ US (19 M$ CAN) à des organismes qui contribuent à réduire la quantité de déchets alimentaires et à renforcer la position des banques alimentaires au Canada. De telles subventions ont été accordées par le passé, entre autres 6,3 M$ US attribués à des organisations chefs de file proposant des innovations en matière de réduction des déchets alimentaires et de récupération alimentaire à des fins de bienfaisance.

« Le travail accompli par les remarquables donataires des subventions de la Fondation Walmart à ce jour est inspirant. Nous sommes toujours déterminés à faire partie de la solution à ce problème important qu’est la production de déchets alimentaires au Canada », explique Kathleen McLaughlin, directrice du développement durable chez Walmart, Inc., et présidente de la Fondation Walmart. « L’annonce d’aujourd’hui s’appuie sur les efforts déployés afin de continuer notre lancée pour réduire, voire éliminer la production de déchets alimentaires et lutter contre la faim au Canada en investissant dans des installations qui transfèrent les surplus de denrées périssables provenant des établissements et des fermes vers les programmes de repas de bienfaisance; en finançant des projets novateurs et en faisant progresser les programmes qui sont déjà efficaces »

Cette annonce met également de l’avant l’engagement du détaillant à réduire le gaspillage au sein de ses propres activités et à atteindre un objectif « zéro déchet » d’ici 2025 dans les marchés clés, y compris le Canada. Les déchets alimentaires constituent un problème mondial urgent ayant des répercussions importantes sur la sécurité alimentaire et sur l’environnement. Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, chaque année près du tiers de la production alimentaire mondiale pour la consommation humaine, soit environ 1,3 milliard de tonnes, est jeté ou gaspillé. Selon un rapport de Value Chain Management International, au Canada, le coût des déchets alimentaires était évalué à 31 milliards de dollars en 2014, une augmentation de 15 % par rapport à 2010.

À propos des subventions
Ce financement vise à appuyer des programmes prometteurs qui pourraient permettre une réduction considérable des déchets et des pertes alimentaires. Les principaux objectifs sont d’éviter les pertes, de maximiser les dons de nourriture utilisable et de minimiser la quantité de déchets alimentaires qui se retrouve dans les sites d’enfouissement. Les demandes seront classées dans les trois domaines suivants :

• Prévention : Empêcher la production de déchets alimentaires à la source
Mettre de l’avant l’utilisation d’outils de mesure et élaborer des solutions de prévention novatrices.
• Récupération : Redistribuer la nourriture à la population
Tester des approches novatrices ou mettre en œuvre des méthodes éprouvées pour faire progresser la récupération d’aliments et la distribution de denrées périssables.
• Recyclage : Convertir les déchets alimentaires en énergie, en agriculture et en d’autres produits
Accélérer la mise en œuvre de programmes novateurs pour améliorer le recyclage des matières organiques.

Les efforts de Walmart contre le gaspillage de nourriture
Walmart tente d’atteindre un objectif zéro déchet (basé sur la définition de la Zero Waste International Alliance) d’ici 2025 au sein de toutes ses activités dans ses principaux marchés, y compris au Canada. L’engagement de Walmart Canada envers la réduction du gaspillage alimentaire inclut la vente à prix réduit des aliments qui s’approchent de leur date « meilleur avant » dans le cadre d’un programme de satisfaction de la clientèle. Le détaillant a aussi donné plus de 14,5 millions de livres de nourriture aux banques alimentaires du pays grâce à un vaste programme de détournement de produits alimentaires qui jumelle un magasin Walmart Canada avec une banque alimentaire locale dans le but de donner de la nourriture à ceux qui en ont le plus besoin. Ce programme s’harmonise bien avec l’engagement de Walmart d’offrir 4 milliards de repas mondialement. Actuellement, 244 succursales de Walmart Canada envoient leurs déchets organiques au compostage ou à la biométhanisation afin qu’ils ne se retrouvent pas dans les sites d’enfouissements municipaux. Walmart continue également de collaborer avec ses fournisseurs afin d’améliorer les processus d’emballage et de manipulation des aliments pour en maintenir la qualité et la fraîcheur.

Les commentaires sont fermés.