Gignac : avec Cuisine Récup’, Terre Contact agit contre le gaspillage alimentaire

Lien de l’article : https://www.midilibre.fr/2021/03/03/avec-cuisine-recup-terre-contact-agit-contre-le-gaspillage-alimentaire-9404481.php

Terre Contact n’est jamais en panne d’idées pour tisser des liens solidaires en Cœur d’Hérault. Que ce soit avec ses ateliers dans la poterie de 40 m² aménagés dans ses locaux, ou son épicerie solidaire qui va proposer des produits alimentaires, de la droguerie et de l’artisanat local dans les petites communes isolées.

Il y a aussi des rencontres, des échanges, des causeries, des groupes de parole, totalement intergénérationnels, permettant aux gens de se croiser, se rencontrer et nouer des liens.

Sans oublier des animations ludiques et une aide apportée à tous ceux qui souhaitent s’exprimer par l’art ou la technologie en leur fournissant les outils nécessaires à leurs hobbies.

Les patients de l’hôpital de jour sont également accompagnés, avec une infirmière soignante, pour les sortir de leur isolement et les sourires qu’ils affichent en disent long sur le bénéfice de leur participation à ces événements.

Déjà 500 kg récoltés et transformés

La dernière idée qui s’est mise en place, validée par les onze administrateurs et les cent quinze bénévoles, est Cuisine Récup’. L’objectif est de récupérer, par différents canaux, les fruits et légumes impropres à la vente par leur aspect, mais tout à fait mangeables et utilisables en les cuisinant.

Stéphanie Laroque, cuisinière, a été engagée pour préparer ces produits collectés chez les producteurs locaux ou les magasins alimentaires.

Depuis septembre 2020, 500 kg ont ainsi été récupérés puis cuisinés en clafoutis, tartes, soufflés. « Ils sont transformés, pour le camion de Roul’Contact, mais aussi à terme, précise Stéphanie, à destination d’associations, comme la Croix-Rouge. «

Une cuisine professionnelle en projet

« Aujourd’hui, indique Claire Bernardo, la directrice de Terre Contact, nous travaillons de façon artisanale, nous attendons les premiers financements. Le Département, dont nous dépendons, nous a donné son aval et un budget. Nous avons également sollicité l’État dans le cadre de son plan de relance et nous organiserons dès que possible une cagnotte participative, pour impliquer les particuliers qui le souhaitent. Cet argent va nous permettre de faire installer une vraie cuisine aux normes HACCP (normes sanitaires et hygiène de la restauration).

Notre projet est ambitieux, nous voudrions pouvoir à terme disposer d’un local de stockage avec chambre froide, du matériel pour conditionner en conserve, sous vide ou lyophiliser, pour une conservation plus longue des produits transformés.«

Stéphanie conclut que Terre Contact aimerait aussi créer un restaurant de réinsertion qui emploierait des personnes en rupture sociale.

Abonnez-vous au magazine

* Champs obligatoires
*
*
*
*
En cliquant sur acheter, votre formulaire sera acheminé à nos représentants du service à la clientèle. Une personne communiquera avec vous sous peu pour achever le paiement de vos achats et vous enverra votre commande.
test