L’usine de demain est prête à répondre aux défis économiques, technologiques, organisationnels, environnementaux et sociétaux

Révolutionner le développement industriel au bénéfice de tous, tout en misant sur le développement durable, telle est la mission que RevIND s’est donnée. Son entrepôt mutualisé et automatisé est la fondation de cette vision.

Le statu quo doit changer
Le modèle de développement industriel actuel se doit d’être adapté pour suivre la réalité. Chaque usine est construite en considérant que de 20 à 60 % de sa superficie doit être dédié à l’entreposage. Cet espace ne crée aucune valeur ajoutée et n’est jamais optimisé ;
soit l’espace d’entrepôt est à moitié vide ou l’espace est insuffisant en fonction des besoins périodiques. Toute cette superficie additionnelle crée des difficultés d’expansion dans les parcs industriels et génère des frais fixes importants.

Par conséquent, chaque nouvelle usine immobilise une quantité importante de liquidités pour supporter les coûts directs et indirects de ces pieds carrés, ne générant aucune valeur ajoutée. Ces liquidités seraient mieux investies dans des solutions efficaces et innovantes, afin de propulser l’entreprise.

Cependant, le modèle actuel entraîne des coûts importants liés à l’entreposage externe, au transport routier et en perte d’efficacité. Également, cette solution comporte des contraintes de temps de livraison qui font en sorte qu’il est difficile de s’imaginer ne pas construire son propre entrepôt.

Enfin une solution innovante
Depuis le début de sa carrière, Jonathan œuvre près du secteur manufacturier. Par un après-midi ensoleillé de mai 2016, en sablant son deck, il a eu l’idée de construire un entrepôt automatisé où les voisins immédiats seraient des manufacturiers reliés à l’entrepôt grâce à des convoyeurs. L’objectif est de permettre aux PME de se concentrer sur leur « core business » et sur leur croissance.
Depuis ce temps, le projet a évolué et est maintenant destiné à l’industrie agroalimentaire. Les plans actuels prévoient environ
40 000 espaces pour palettes réfrigérés et congelés et environ 15 000 espaces pour palettes à la température ambiante. Le tout dans un entrepôt de 180 000 pi2 s’élevant à 110 pi de haut.

Nous serons ainsi en mesure d’accueillir 10 transformateurs agroalimentaires qui seront reliés à notre entrepôt grâce à des convoyeurs. Ces transformateurs se partageront de l’espace pour condos ou pourront y installer des usines séparées d’une superficie pouvant aller jusqu’à 60 000 pi2.

L’occupant d’une usine de 60 000 pi2 à l’intérieur RevIND occupe probablement actuellement un immeuble d’une superficie entre 75 000 et 150 000 pi2 considé-rant son espace d’entreposage interne. Cet espace d’entreposage devant être réfrigéré ou congelé, cela se traduit par une éco-nomie qui variera entre 3 et 15 millions de dollars. Pour une PME en croissance, il s’agit d’un investissement majeur.

L’agroalimentaire, le secteur qui gagnera le plus avec RevIND
Depuis septembre 2018, nous avons fait les aménagements dans nos vies profession-nelles pour mener à bien ce projet.

C’est à ce moment que nous avons rencon-tré Luc Cusson, de Frare & Gallant, qui nous a orientés vers l’industrie agroalimentaire. Nous avons vite remarqué le besoin et constaté que notre impact pour la croissance des PME serait majeur, en leur évitant les coûts élevés de construction et d’opération d’entrepôt congelé et réfrigéré.

Profitons-en pour transformer l’industrie
Nous avons rapidement déterminé qu’une idée d’aménagement unique au monde n’était pas suffisante. Nous voulions en faire plus pour collaborer à la croissance de nos clients reliés et ceux qui nous utiliseront comme entreposeur externe. Nous avons donc travaillé sur la prise en charge complète de la réception des marchandises pour nos clients, ainsi que la logistique d’expédition, en utilisant des systèmes de suivi et de contrôle de qualité actuellement réservés aux grandes entreprises.

Ainsi, nos clients reliés économiseront les frais liés à la main-d’œuvre de logistique et auront de meilleurs outils de suivi, tout en libérant des liquidités pour améliorer leurs processus internes.

Notre mode de facturation est simple et adapté à l’industrie agroalimentaire; basé sur les espaces occupés quotidiennement, sans frais de manutention ni loyer d’entreposage mensuel fixe. Ç’a été rendu possible grâce au cofondateur, Simon Jodoin, qui a conçu ce modèle de tarification unique.

Avec ce modèle tarifaire, nous transformons tous les frais fixes reliés à l’entreposage et la logistique en frais variables basés sur l’utilisation réelle.

Voilà quelques raisons pour lesquelles l’industrie agroalimentaire, avec des cycles de production saisonniers, des inventaires qui tournent rapidement et un réseau de distribution concentré, tirera un grand bénéfice à adopter le modèle RevIND.
Surveillez les prochaines éditions pour plus de détails.

Pour en savoir plus, vous pouvez nous contacter directement au :
info@revind.ca
Site web : revind.ca

revind-logo

Les commentaires sont fermés.